• Centre Angevin des Arts Martiaux Chinois
  • Centre Angevin des Arts Martiaux Chinois
  • Centre Angevin des Arts Martiaux Chinois
  • Centre Angevin des Arts Martiaux Chinois
  • Centre Angevin des Arts Martiaux Chinois
  • Centre Angevin des Arts Martiaux Chinois

  • PROJET PÉDAGOGIQUE

    Le KUNG-FU est une discipline vaste et complète qui tend au développement intégral de l'individu. Il ne tient qu'à vous d'essayer ces voies d'éveil et d'épanouissement de l'être.

    Les arts martiaux chinois combinent l'éducation physique, les techniques de combat, l'art et l'éthique .

    « Quel but poursuit on au fond ? Assurer une longue vie et un printemps éternel ».

    C 'est là la définition même du but et du rôle des arts martiaux. La pratique contribue au renforcement de la constitution physique, à l'amélioration de la santé et à la prolongation de la vie.

    Les mouvements mettent à l'épreuve à la fois la force physique, la vélocité, l'agilité l'endurance et la souplesse du corps et stimulent le fonctionnement de tous les organes.

    Le but est de maintenir et promouvoir la pratique des arts martiaux sino-vietnamiens dans le respect de l'enseignement de Maître TRAN THANH.

    L'objectif principal

    Développer la conscience de soi

    Les objectifs secondaires 

    Etudier les principes de la science du kung fu (avec comme référence la boxe de combat Binh Dinh), des armes afférentes , des pratiques énergétiques et la découverte du YI Chuan.

    • Prendre soin de soi
    • Garder santé et vigueur
    • Développer et Maintenir ses aptitudes physiques.
    • Acquérir des procédés pour garder son « Équilibre ».

    Les objectifs pédagogiques

    Initier les enfants aux principes du Kung Fu.

    Proposer un programme pédagogique aux enfants d'une façon amusante, excitante, voire ludique.

    Les enjeux de la pratique

    Coopérer ou s'opposer individuellement et collectivement : permettre le développement des compétences visant à percevoir, deviner, comprendre, anticiper et s'adapter à autrui dans un contexte aménagé d'opposition ou de coopération. Le contrôle des formes ludiques d'assaut invite l'élève à s'engager de façon raisonnée dans l'activité, dans le respect des règles et de l'autre, la gestion des émotions, la maitrise des conduites motrices spécifiques et l'amélioration des qualités physiques qui leur sont liées (souplesse, précision, coordination, vitesse d'exécution).

    Réaliser une performance mesuré : La performance est surtout liée au niveau de réussite atteinte dans les jeux, les compétitions sportives ou les évaluations (passage de grade): nombre de touches réalisées dans un temps contraint, pouvoir toucher le premier, être bien classé dans un tournoi, chercher à ne pas être éliminé dans un jeu... Les ressources énergétiques aérobie et anaérobie sont sollicitées de façon équilibrée, contribuant ainsi à un développement foncier harmonieux.

    Adapter ses déplacements à différents types d'environnement : Les pratiquants évoluent en tenant compte des contraintes de l'espace dans lequel le jeu s'effectue. Ces contraintes, changeantes selon les types de jeu, induisent des adaptations spatio-temporelles fines (distance, rythme) et une organisation motrice permanente.

    Concevoir et réaliser des actions à visée expressive, artistique, esthétique : La recherche du dosage et de la précision des touches pied/poing renvoie à une recherche constante du « beau geste », à la fois économique et efficace. Il est également possible de développer les compétences de « créativité motrice » en offrant aux élèves la possibilité de créer leur propre enchainement et de les exprimer notamment sous la forme d'une « démonstration technique ».

    Les compétences sociales, civiques et l'accès à l'autonomie : Comprendre et mettre en application les notions de droit et de devoir (arbitrage, jugement). Respecter des consignes simples en autonomie (assumer le statut d'attaquant, de défenseur, respecter les rotations, les changements de rôle, les thèmes de jeu...). Prendre des risques calculés, peser les conséquences de ses actes. Respecter les autres et soi-même (ne pas se faire mal, ne pas faire mal, ne pas laisser faire mal). Respecter également le matériel mis à disposition. Coopérer avec un ou plusieurs camarades (duo, partenariat, entraide technique).

    Les sous objectifs de notre enseignement

    Les objectifs portent :

    Sur l'épanouissement à travers une activité corporelle,

    Sur la prise de conscience de soi et de son environnement,

    Sur une éducation au niveau corporel, psychologique et sociale,

    L'épanouissement du jeune dans l'activité passe par l'apprentissage du kung fu dans le travail des formes enchainement codifié seul ou à plusieurs, le travail d'application, l'échauffement, le retour au calme.

    Les moyens

    Les moyens utilisés seront :

    La souplesse articulaire et musculaire,

    La force musculaire,

    La détente,

    La vitesse de réaction,

    La coordination,

    L'audace,

    Par la connaissance de soi :

    De son corps :

    Au niveau global et segmentaire,

    Au niveau du senti et du perçu.

    De ses possibilités et de ses limites motrices :

    Du points de vue : force, souplesse, coordination, équilibre, inhibition, respiration,

    De son être agissant seul ou avec d'autres.

    De ses possibilités et de ses limites émotionnelles.

    De ses possibilités intellectuelles :

    D'attention,

    De mémoire,

    De compréhension du geste,

    De ses possibilités de représentation mentales,

    De ses réactions psychologiques et sociales :

    D'audace,

    D'acceptation de l'autre,

    De communication avec l'autre,

    De la connaissance du monde qui l'entoure :

    Sa situation par rapport à l'espace d'action, par rapport au matériel,

    L'organisation du matériel, en fonction de ses projets d'action.

    Une connaissance et une adaptation temporelle :

    La mémoire des séquences des mouvements,

    L'adaptation au rythme et à la vitesse, des possibilités d'accélération ou décélération,

    Les notions de simultanéité des mouvements,

    Les possibilités d'anticipation.

    Projet p├ędagogique