• Centre Angevin des Arts Martiaux Chinois
  • Centre Angevin des Arts Martiaux Chinois
  • Centre Angevin des Arts Martiaux Chinois
  • Centre Angevin des Arts Martiaux Chinois
  • Centre Angevin des Arts Martiaux Chinois
  • Centre Angevin des Arts Martiaux Chinois

  • L'association CAAMC

    Le Centre Angevin des Arts Martiaux Chinois kung fu est une association angevine créée en 2006 et qui a pour objet de diffuser l'enseignement reçu de maitre Pavade Tran Thanh .

    Nous continuons d'étudier les pratiques qu'il nous a transmises et enseignons les principes qu'il nous a invités à perpétuer.

    Notre pratique

    La finalité de notre pratique : Il s'agit de promouvoir de façon continue au maintien d'une bonne santé et du bien-être par des ensembles traditionnels de mouvements d'arts martiaux (formes) et la méditation afin de cultiver l'énergie du corps.

    Nos objectifs

    Le Kung Fu nous permet non seulement de maintenir notre forme physique, mais aussi, de nous renforcer le corps et l'esprit, nous rendant moins vulnérables aux blessures, à la maladie et au stress. Toutes les personnes indépendamment de l'âge et le sexe peuvent pratiquer le Kung Fu afin de gagner un niveau plus élevé de vitalité et de bien-être global.

    Bien que les arts martiaux aient traditionnellement été créés principalement comme méthode de combat, il est entendu que les praticiens de notre société  choisissent le chemin d'arts martiaux pour de nombreuses autres raisons. L'entraînement des arts martiaux donnera au praticien un corps plus fort, une meilleure conscience kinesthésique et de la discipline. Les arts martiaux pour beaucoup de personnes sont devenus une méthode alternative au soulagement du stress tout en pratiquant des exercices nécessaires au maintien d'un corps sain.

    Bien que notre objectif principal soit de toujours garder une compétence au combat par la pratique des arts martiaux chinois, nous comprenons qu'il existe des différences entre les individus. Les différents niveaux d'attentes sont placés par chaque pratiquant en fonction de leurs capacités physiques et leurs objectifs personnels. Cependant, tous les étudiants seront poussés à devenir meilleurs qu'ils ne l'étaient la veille.

    Le seul véritable adversaire de l'artiste martial ne sera jamais que lui-même. 

    "Celui qui sait préserver la sérénité saura parer à toute éventualité."

  • Maître Denis Bouillon

    Notre professeur Denis Bouillon est éducateur sportif breveté d'état en karaté et arts martiaux affinitaires et activités physiques pour tous.

    C'est l'un des plus anciens élèves et instructeurs de l'école Binh Dinh, formé par M° Pavade Tran Thanh François.

    Un des tous premiers instructeurs fédéraux de l'école, titulaire depuis 1996 du brevet d'état d'éducateur sportif 1° degré en karaté et arts martiaux affinitaires, il possède aussi le brevet d'état d'éducateur sportif 1° degré en activités physiques pour tous depuis 1998.

    Après avoir assisté maître Tran Thahn lors des cours enfants de la rue Cazalis, il se voit confier une section enfants à Bègles et une autre à Bordeaux. En 1994, il s'installe sur Angers et reprend la section kung fu du centre angevin des arts martiaux, aujourd'hui disparu. En 2006, il participe à la création de l'association CAAMC KUNG FU, l'école Binh Dinh d'Angers.

    Comme dans les écoles de Binh Dinh, Denis Bouillon transmet l'enseignement de maître Tran Thanh dans l'étude de la discipline.

    Pour lui, les arts sont vivants et créatifs, Il l'enseigne comme telle, dans la simplicité, la fraternité, la bonne humeur et l'humilité.

    Travaillant sur l'essence et l'intérêt de l'Art, il considère la pratique du kung fu comme une aide à la santé, à la culture de Soi. Ses cours sont aussi enrichis par des pratiques martiales, des techniques énergétiques et de santé, issues de rencontres d'experts d'autres écoles et de ses recherches.

    « Je transmets (sans me défendre d'interpréter) la tradition, mais sans (sans chercher à) créer. »

  • Nos tarifs pour la saison

    La cotisation pour la saison est de :

    • 100 € pour les enfants (de 5 à 13 ans) + 35 € pour la licence
    • 150 € pour les adolescents (14 ans à 17ans ) + 35 € pour la licence
    • 180 € pour les adultes (à partir de 18 ans) + 35 € pour la licence
  • Inscription au cours de Kungfu à Angers

    Certificat médical exigé !

    Inscription tout au long de l'année par téléphone :

    - Denis Bouillon : 02.41.60.35.73

    - Jean Basile : 06.84.54.02.77

    ou par le formulaire de contact en ligne.

  • Horaires et lieux d'entraînements

    Les cours durent 1H30 mn

    • Lundi de 18H30 à 20H
      Salle Raspail à Angers ( ados / adultes)
    • Jeudi de 19H30 à 21H
      Salle Montaigne à Angers ( adultes)
    • Samedi de 13H30 à 15H
      Salle Raspail à Angers (enfants / ados / adultes)
    • Dimanche de 9H30 à 11H00
      en extérieur au chateau du Plessis-Macé ( ados/ adultes sous reserve des conditions climatiques)
  • Galerie images et vidéos

    INSCRIPTION KUNGFU ANGERS
  • Les cours enfants et ados

    Chez les enfants et les adolescents, la pratique des arts martiaux chinois associe les principes du sport, de l'éducation physique et de la psychomotricité.

    Notre approche éducative entend donner une réponse à certains besoins vitaux de l'enfant et des adolescents:

    • Besoins corporels de bouger, de jouer, de se détendre;
    • Besoins cognitifs de découvrir, d'essayer, de connaître, de comprendre;
    • Besoin psychologique d'être reconnu comme une personne, d'être valorisé, d'être en équilibre, de communiquer et de s'identifier.

    La pratique sportive est laissée au choix des jeunes et est orientée vers la compétition, avec un but de performance.

    Les Mythes actuels racontent que les arts martiaux peuvent favoriser des tendances violentes chez les jeunes. La réalité est que ce type d'enseignement ancre une réalité chez les jeunes, un respect pour la tradition et de la retenue car ils développent leur confiance en leurs capacités.

    La simplicité des arts martiaux est de consacrer une grande importance sur l'apprentissage et la pratique du pacifisme contre les agressions sous toutes leurs formes. Le résultat est plus sain. Les enfants ont meilleures relations avec les enseignants, les amis, la famille et avec des grades plus élevés.

    La finalité

    La finalité de l'enseignement pour notre association est d'instruire et développer un artiste martial complet, celui qui est habile dans la lutte longue et courte portée, dans les frappes bras, coups de pied, les prises et la lutte ; capable d'utiliser la force interne et physique et être moralement juste avec un contrôle plus grand de son propre esprit et de son corps.

    Le programme

    Le programme de Kung Fu enfants suit les étapes de leur croissance, en se concentrant sur leur développement, l'équilibre, la coordination, la force, la mémoire, la concentration, la détermination, la discipline, l'humilité et la coopération.

    Les enfants apprennent le respect et la discipline dans un environnement amusant et sécuritaire.

    Projet pour aborder la pratique du kung-fu vers les enfants.

    Par la pratique de techniques de kung-fu (avec comme référence le Binh Dinh et les apports extérieurs)

    • Les jeux de lutte
    • Les apports pédagogiques de boxes
    • La gymnastique

    Notre programme d'enseignement du kung fu pour l' enfant.

    Il initie aux bases traditionnelles du kung fu de façon amusante et excitante.

    Avec au cours de la séance; des techniques fondamentales avec des routines visant à améliorer : l'équilibre, la respiration, la concentration mentale, une approche : des aspects gymniques et de motricité, des jeux de lutte.

    La séance d'entraînement est faite d'un échauffement (courses, sauts, étirement.),

    Le corps de séance : des principes de bases (positions, techniques de poings, blocages, coups de pied, d'enchainements, de relaxation. Avec un temps de récupération court pour aider les enfants.

    Puis d'un retour au calme : relaxation

    recueillir l'énergie

    position avec les yeux fermés

    assise et calmer l'esprit

    conseils de sécurité

    boire beaucoup d'eau avant, pendant et après l'exercice tous les jours pour garder votre corps en bonne santé

    Assurez-vous que vous avez beaucoup d'espace et ne pas heurter quoi que ce soit.

    porter des vêtements amples afin de pouvoir bouger facilement

    obtenir la permission si vous voulez pratiquer

    La tenue des élèves sera la tenue classique ou pantalon de kung fu et tee shirt noir du club, des chaussures légères sont facultatives elles ne doivent servir qu'à la pratique (des chaussons type de gymnastique ou de kung fu en toile).

  • L'entraînement des formes

    L'entraînement des formes ou tao et des enchainements sont une excellente méthode pour intégrer la puissance physique avec son dynamisme. Il développe la vigilance et la concentration, augmente la puissance, l'endurance, la vitesse et la souplesse; développe le rythme et le mouvement propre la capacité de saut, et améliore la posture et l'exactitude des techniques martiales. Les avantages de l'entraînement des enchainements contribuent également à développer une base solide pour les autres composantes dans la formation des arts martiaux. Maîtriser les routines peut également être utilisé dans les compétitions nationales et internationales. Les techniques de base et leurs attributions sont applicables dans le combat réel.

    L'aisance dans la technique est plus importante que le quand dira t on ; Le tao est un chemin menant fermement à la racine des choses. Nous devons suivre bon grès mal grès un chemin d'autant qu'il mène à l'essentiel (image des vêtements)

    Porter l'attention sur les mouvements, préserver et épargner l'énergie, économiser la force.

  • Le combat

    La pratique des exercices à 2, nous confronte aux perturbations auxquelles nous allons nous habituer. Elle nous donne l'occasion d'augmenter notre capacité de résistance au stress, à la peur, à l'angoisse et nous offre la possibilité de nous affirmer dans ce monde.

    Le combat va nous permettre de tester nos qualités acquises grâce à la confrontation à l'autre. Rappelons les quatre facettes du développement humain : l'introspection (les aspects psychologiques), le regard de soi dans l'action (comportementalisme), les valeurs de soi dans le groupe (valeurs morales) et le comportement du groupe dans l'action (actions sociales). Deux d'entre elles sont en rapport direct avec l'autre.

    Pour nous sentir bien, nous devons donc tenir compte de l'autre. Les arts martiaux permettent de comprendre l'autre parce qu'on lui résiste ? Tout en travaillant avec lui de manière plus ou moins coopérative. C'est ce qui nous rapproche le plus de la vraie vie. En nous habituant à nous confronter à l'autre de manière plus ou moins douce au début puis plus dure, nous redouterons moins la violence du quotidien.

    En effet les confrontations au travail, dans les transports ou dans la rue. Nous semblerons moins stressantes. Nous aurons un sentiment de paix et développerons une capacité de dialogue beaucoup plus importante que quelqu'un qui a peur. L'absence de peur nous permettra d'aller à la rencontre de l'autre plus aisément.

    Les personnes qui cherchent à connaître une tradition où les arts de combats existent se montrent d'abord méfiantes à cause la peur. Tout ce qui passe le cap persévère.

    Tous ceux qui ont testé les arts martiaux pour mieux se connaître continuent. Il peut être difficile d'entrer dans cette voie, mais une fois qu'on y est, on y reste parce qu'on s'y sent bien.

    Le Centre Angevin des Arts Martiaux Chinois kung fu propose de vous initier à ces différentes pratiques et vous invite à différents axes de réflexion.

    La violence ?

    Si la violence est négative, elle fait partie de l'Homme. Aussi il est préférable de l'apprivoiser plutôt que d'en avoir peur parce qu'elle nous est inconnue. Il ne s'agit pas de l'encourager, mais de l'expérimenter pour ne pas être surpris ou paralysé en cas de dangers.

    Plus nous avons peur de la violence plus nous détestons les arts martiaux et de combats, nous avons intérêts à nous pencher sur la question. Nous avons enfoui beaucoup d'appréhension en nous et nous redoutons de faire mal à l'autre. En réalité cette hantise n'est pas fondée, car si nous apprenons à nous battre, nous saurons ce que nous faisons et pourrons choisir de faire mal à l'autre ou pas. Cette frayeur peut aussi indiquer que nous redoutons que l'autre nous rende cette violence et nous fasse mal. En fait 80 % des personnes ont plus peur d'avoir mal que de faire mal.

    S'abstenir de toute violence, ce n'est pas le pugiliste qui est dangereux, mais le faible en manque d'assurance. Faiblesse et ignorance rendent arrogant, refuser de se laisser aller à l'affrontement rend supérieur.

    Rencontrer des gens qui étalent leur ignorance n'est pas une invitation au combat. Connaître sa valeur est un moyen d'évaluer l'ampleur de la misère. Pas de haine, mais de la compassion. Il est impossible d'être ennuyé, « Il » ne peut pas vous faire de mal vous pouvez les battre, mais n'exercer pas cette faculté.

    Les axes de travail dans les aspects combats

    Etre capable lors du contact avec un adversaire d'établir un enracinement visant à stabiliser et à mettre en ouvre la force à partir d'une distance courte et dans une posture resserrée.

    Avoir la maitrise des angles et être capable de neutraliser une attaque sans se faire piéger aux cours du processus.

    Etre capable d'assumer efficacement un combat à l'intérieur. Cette aptitude est développée par la pratique du positionnement du corps, des angles et par des théories sur la ligne centrale et le déracinement.

    Etre capable de neutraliser efficacement et de contrer, d'utiliser les blocages articulaires, les projections les frappes de poings et de pieds.

    Développer la connaissance et l'aptitude de l'attaque des points sensibles et de pression pour affaiblir, paralyser, déséquilibrer, contrôler, ou distraire un adversaire ; ces techniques doivent être accompagnées de combinaisons continues pendant l'attaque.

    " Un diamant brut n'est pas utile. Le bois poli devient précieux » Wong Taï Ming"